Direct access to content Direct access to main menu Page d'accueil
Portrait de GT Bengono

Brésil : les JO en demi teinte

Par GT Bengono, le 8 août 2016, dans Sportnews
Depuis le 5 août 2016 le Brésil accueille les Jeux olympique d’été. Pays de la Samba, du Carnaval de Rio, des favelas, mais aussi du roi Pelé, tous les regards sont désormais tournés vers ce royaume de la mixité culturelle où paradoxalement la couleur de la peau est un facteur déterminant dans la classification sociale.

 

Gloire rio 2016

Les JO 2016 se posent dans la cité merveilleuse où les plages mythiques de Copacabana et  d'Ipanena seront en première ligne. Le pays du culte du corps, du bikini, du bistouris où Dieu est Brésilien, le football est une religion, la Bossa nova une tradition et les télénovelas sur toutes les chaînes de TV. La corruption y est légendaire, du plus haut niveau de et à tous les échelons. Ce pays continent 15 fois plus grand que la France et trois fois plus peuplé est pourtant la 7e puissance économique mondiale.52 millions d'habitants, dont 28 %  vit dans les favelas.

Heureusement dans ce pessimisme social, il y'a eu des hommes qui ont poussé à une prise de conscience collective. c'est les cas du réalisateur José Podilha (on lui doit notamment la série Narcos) mais le faussé reste grand.

Dans un rapport appelé « kill my son » Amnesty international décrit les exécutions sommaires et extrajudiciaires ainsi que la modification des scènes de crimes.Autant de crimes commis par la police militaire, le tout sur fond de racisme. La majorité des jeunes assassinés sont des  noirs.

Pourtant le Brésil reste pour les touristes la destination de l'évasion, du carnaval de Rio et tout ce qui va avec. Ainsi pour le majorité des locaux, les JO 2016 sont une manifestation pour les touristes.

Pour ces premiers jeux en Amérique du Sud, le public pourra découvrir les performances de plus de 10500 athlètes de 206 comités nationaux olympiques ( CNO).

28 sports y seront représentés, dont le rugby à 7 et le golf qui feront leur entreé aux JO. Toutes ces disciplines sportives se derouleront sur  4 sites: Barra , Marcana, Rio Deodoro, et Copacabana.

 

Pour avoir une idée du Brésil actuel, lire le dernier livre de Virginie Jacoberger-Lavoué  qui nous propose un portrait édifiant de réalisme de son pays : "Ils sont fous ces brésiliens "aux éditions du Moment.

 

 

 

Soyez le premier à commenter cet article.

Aucun vote pour l'instant.

Commenter

S'abonner à AfroNews