Direct access to content Direct access to main menu Page d'accueil
Portrait de Pascale Obame

L'agenda Afrosomething du 24 au 30 octobre 2016

Par Pascale Obame, le 25 octobre 2016, dans Sorties
Concerts, conférences, pièces de théâtre, expositions...Retrouvez les évènements Afrosomething à ne pas manquer cette semaine!

montage photo afrosomething, bachir sanogo, affiche celebration, valerie louri, rookie traoré, barthélémy toguo, rue du griot, menelik, theodor michael wonja, orchestre poly-rythmo de cotonou

Rue du griot

C'est la rencontre de la musique mandingue, créole et du flamenco. Une explosion de sonorités venus d'horizons différents.

Péniche antipode (75). jeudi 27 octobre. Plus d'infos ici

Orchestre Poly-rythmo de Cotonou

Le tout puissant Orchestre polyrythmo de Cotonou, créé à l'aurore des indépendances africaines, représente 50 ans d'héritage musical. Leur musique mêle funk, soul, afrobeat et rythmiques vaudoues béninoises. Leur répertoire composé de plus de 500 chansons dont des créations originales et des reprises de tubes occidentaux d'artistes comme johnny Halliday ou James Brown. L'orchestre vient présenter son nouvel album « madjafalao », un son indémodable qui a fait sa gloire.

Pan piper (75). Vendredi 28 octobre. Plus d'infos ici

Rokia Traoré

Ayant grandi dans une famille de mélomanes, Rokia Traoré a montré très tôt une appétance pour la musique. Elle évolue dans un environnement musical cosmopolite et se forge sa propre identité musicale entre tradition et modernité. Elle apprend la guitare auprès d'Ali Farka Touré qu il'encourage à écrire ; c'est décidé elle fera de la musique son métier. Son talent ne fait aucun doute et Rokia Touré amasse prix et récompenses. En parallèle, elle développe sa créativité à travers projets tels que tourné en hommage à Billie hollidayn création musicales pour spectacles et pièces de théâtre. « Né so » est son nouvel opus rassemble balades folk, blues teintées de sonorités mandingue.

Trianon (75). vendredi 28 octobre. Plus d'infos ici

Ménélik

C'est après une absence de près de 20 ans que le rappeur mélomane, revient sur le devant de la scène. Certains se souviendront et auront même chauffer les pistes de danse sur « tout baigne » ou « quelle aventure », titres faisant partis de la golden era du rap français. C'est un projet tout aussi ambitieux que créatif que Ménélik vient nous présenter, « Qlassik » est un savant mélange de rap, de musique classique et de flamenco.

Canal 93 (93). Vendredi 28 octobre. Plus d'infos ici

Valérie Louri

Valérie Louri a débuté sa carrière en tant que danseuse dans le célèbre « Boadway dance theater » d'Alvin Ailey. Après New-York, elle décide de retourner sur son île où elle découvre et se passionne pour les musiques et danses traditionnelles martiquaises. Tout en continuant la danse, elle devient la chanteuse du groupe Belya. Sa participation à la tournée en hommage à Edith Lefel, marque le début de sa carrière solo avec un premier album. Son second opus « le bruit des vagues » sort cette semaine.

Le zèbre de Belleville (75). Samedi 29 octobre. Plus d'infos ici

 

Bal afro-latino felabration

Soirée en hommage à Fela Kuti dont l'invité n'est autre qu' Oghene Kologbo, guitariste d'Africa 70, formation de la première heure de Fela. Oghene était la mémoire Fela, il était chargé d'apprendre aux musiciens, les mélodies qu'il lui chantait tard dans la nuit.

Le chinois (93). Samedi 29 octobre. Plus d'infos ici

Rencontre avec Théodor Michael Wonja

Le journaliste Théodor Michael Wonja se penche dans son roman « allemand et noir en plus, souvenirs d'un rescapé des camps nazis », sur le sort réservé aux enfants afro-allemands sous le régime nazi et dans l'Alemagne d'après-guerre. A travers cet autobiographie, il met en lumière l'histoire de victimes dont on ne parle jamais

Présence africaine (75). Samedi 29 octobre. Plus d'infos ici

Bal « african Lewoz »

Bachir Sanogo est un virtuose des percussions et du kamele n'goni formé par Sekuba Traore et Mory Kante. Il collabore avec des artistes internationaux et participe au spectacle « princes et princesses ». Avec son groupe Denssiko, il sort « Nakan » son premier album mêlé de sons traditionnels d'Afrique de l'Ouest, de blues, de jazz et d'électro.

Il partagera la scène avec le saxophoniste Alex Deaz, artiste qui participe au renouveau du jazz antillais. Alex y associe des sonorités latines et smooth jazz.

Gymnase Jesse Owens (93). Dimanche 30 octobre. Plus d'infos ici

Barthélémy Toguo

Barthélémy Toguo, finaliste du prix Marcel Duchamp, présente son installation « vaincre le virus », une œuvre visant à interpeler sur les ravages du sida et ébola. Diplêmé des beaux-arts d'Abidjan, il oursuit ses études en Europe afin d'apprendre différents techniques et approfondire ses recherches. Ses travaux mélangent art et humour dans le but de provoquer et d'éveiller les consciences.

Centre Georges Pompidou (75). Jusqu'au 30 janvier 2017. Plus d'infos ici

Soyez le premier à commenter cet article.

Votre notation : Aucune Moyenne : 5 (1 vote)

Commenter

S'abonner à AfroNews