Direct access to content Direct access to main menu Page d'accueil
Portrait de Pascale Obame

l'agenda Afrosomething du 31 octobre au 6 novembre 2016

Par Pascale Obame, le 31 octobre 2016, dans Sorties
Concerts, conférences, pièces de théâtre, expositions...Retrouvez les évènements Afrosomething à ne pas manquer cette semaine!

montage photo afrosomething, affiche the african cypher, tony allen, saul williams, albert ibokwe, affiche any easy, les sages poets de la rue, affiche cede, vaudou game, the pyramids, damakase, leila chicot

And so you see

And so you see...our honourable blue sky and ever enduring sun...can only be consumed slice by slice est une une pièce dans laquelle Robyn Orlin revient sur les 20 ans de démocratie de l'Afrique du sud et notamment en y abordant ses thèmes de prédilection : identité, liberté, racisme, homophobie. Elle s'associe à l'artiste performeur Albert Ibokwe Khoza pour faire voler en éclats les représentations mentales figées et conservatrices de l'humanité.

Théâtre de la Bastille (75). Lundi 31 octobre au samedi 12 novembre. Plus d'infos ici

Univerciné

L'association cinewax inaugure son premier cinéclub avec le thème « les sociétés africaines en mutation ». L'évolution des sociétés africaines vue à travers Ceddo de Sembène Ousmane, traitant des troubles politiques et religieux d'un royaume et the African cypher de Bryan Little, au sujet de pantsula ; danse né d'un mouvement contestatire de la jeunesse sud)-africaine.

Université Sorbonne nouvelle (75). Mardi 2 novembre. Plus d'infos ici

Tony Allen

On ne présente pas Tony Allen, créateur d'un genre musical aux côtés de Fela Kuti, batteur avide d'expérimentations qui l'amène à accompagner des artistes électro. Tony Allen revient aux sources de son inspiration en rendant hommage à Art Blakey, batteur inventeur du hard bop.

New Morning (75). Jeudi 3 novembre. Plus d'infos ici

Carte blanche à Saul Williams

Saul williams a été révélé au grand public grâce à son rôle inoubliable dans le film slam dans lequel son talent pour le spoken word est une évidence. Depuis il multiplie les créations artistiques à travers poésie, musique, cinéma. Il est également connu et salué pour ses prises de position politiques.

Maison de la poésie (75). Jeudi 3 novembre. Plus d'infos ici

les sages poètes de la rue

Le nouveau rendez-vous mensuel #FOCUS rassemble artistes hip-hop reconnus et nouveaux talents. La première soirée accueille les sages poètes de la rue, vétérans de l'âge d'or du rap français. Les sages po'sont de retour un avec tout nouvel album « Art contemporain », un rap jazzy à l'ancienne avec de nombreuses collaborations.

La flèche d'or (75). vendredi 4 novembre. Plus d'infos ici

Idris Ackamoor & the pyramids + Vaudou game

Idris Ackamoor, Margo Simmons et Kimathi Asante, alors étudiants, parcourent l'Afrique et ramènent dans leur bagages des sonorités et des rythmiques nouvelles. C'est le début des années 70 et la naissance de The pyramids. Les 3 accolytes créent un afro-jazz psychédélique entre Fela Kuti et le Sun Ra Arkestra. Le groupe devenu culte, se sépare en pleine gloire après 3 albums. Ressuscité grâce à Gilles Peterson, le groupe se réforme et sort un nouvel album au nom évocateur « we all be africans ».

Comme celle de l'Orchestre Polyrythmo de Cotonou en son temps, la musique de Vaudou Game mêle rythmes vaudous et afro funk. Le créateur du groupe, Peter Solo n'est autre que le neveu de Dama Damawuzan, artiste populaire en Afrique de l'Ouest dans les années 70.

Théâtre des bouffes du nord (75). Vendredi 4 novembre. Plus d'infos ici

Leïla Chicot

Candidate malheureuse d'un concours organisé par une maison de disque, la jeune Leïla Chicot est répérée par les compositeurs Tony Deloumeaux et Tony Birman. Elle devient célèbre grâce à sa participation au projet double jeu, puis le succès se confirme avec les projets hit tropical et le chant sirènes et la sortie de 3 albums solo.

Les étoiles (75). Vendredi 4 novembre. Plus d'infos ici

Akale Wube invite Damakase

Akale Wube, le quintet d'ethio-jazz, invite Damakase, une jeune formation composée d'Endris Hassen et Misale Legessen, artistes renommés de la scène éthiopienne, Cass Horfall qui a joué aux côtés de Mulatu Astatke, Mahmoud Ahmed, Alemaheyu Eshete et Cory Seznec, membre du groupe MistO MistO. Le groupe mélange savamment musique traditionnelle éthiopienne, rythmes ouest-africains et funk.

Studio de l'ermitage (75). Vendredi 4 novembre. Plus d'infos ici

Polyphonies et danses des wagogo

Le peuple des wagogo est reconnu pour la qualité de sa musique, de ses polyphonies vocales, de ses danses sont le rafinement force l'admiration. L'une des particularités est que ce sont les femmes qui battent le tambour accompagnant les chants et danses.

Le groupe invité reproduira les chants du quotidien pour faire tomber la pluie, favoriser la croissance des cultures et la fertilité des la terre ainsi que des chants et danses rituels.

Musée Dapper(75). Samedi 5 novembre. Plus d'infos ici

Clap Afrique – Panorama des cinémas africains

L'association cinéwax a pour objectif de créer un réseau de cinéclubs de quartier en Afrique de l'Ouest dont le premier a vu le jour à Dakar. Une fois par mois, un film d'un réalisateur d'un pays du continent africain est diffusé suivi d'un débat. Ce mois-ci place à Madagascar aves le film Ady Gasy. L'ady gasy c'est le système débrouille, l'ingéniosité et la capacité des malgaches à réparer et à recycler un très grand nombre de choses. Le film de Lova Nantenaina rend hommage à la force et la solidarité des malgaches face aux difficultés. Loin du discours misérabiliste, le film est un constat de la société malgache.

Cinéma les étoiles (75). Dimanche 6 novembre. Plus d'infos ici

Soyez le premier à commenter cet article.

Aucun vote pour l'instant.

Commenter

S'abonner à AfroNews