Direct access to content Direct access to main menu Page d'accueil
Portrait de Danielle Ahanda

Rideau sur la première édition du Brazza Festival

Par Danielle Ahanda, le 27 décembre 2014, dans Sorties
Le Brazza Fetsival s’est tenu les 14 et 15 décembre derniers sur l’esplanade du Palais des Congrès de Brazzaville au Congo.

Une première édition placée sous le signe de la paix et l’engagement des jeunes pour un avenir meilleur. On doit cette initiative à Antonella Goma, jeune entrepreneuse diplômée en communication et marketing à l’ESG, Paris.

Rideau sur la première édition du Brazza Festival

D’origine congolaise, Antonella Goma décide à la fin de ses études de contribuer à l’éveil de la jeunesse congolaise en valorisant le savoir-faire local, à travers l’organisation d’évènements culturels. Cette première édition s’inscrit dans le cadre de la célébration du XXème anniversaire de l’appel de l’UNESCO en faveur de la paix au Congo : « Brazza+20 Colloque national sur la culture de la paix ». Fédérer la jeunesse autour des valeurs de créations culturelle, tel est le souhait des organisateurs de l’évènement.

Rideau sur la première édition du Brazza Festival

Antonella Goma, lors de la conférence de Presse d'ouverture du Festival

Donner l’envie aux jeunes d’entreprendre, mais aussi Promouvoir la culture de la paix par l’engagement des jeunes dans un processus de développement économique. L’objectif  est de faire de Brazzaville, un pôle de créativité et d’innovation pour les jeunes, à travers ce rendez-vous annuel parrainé par Madame Antoinette Sassou Nguesso la première dame congolaise et soutenu par Hugues Ngouelendélé, Maire de Brazzaville.

Un évènement qui s'est déroulé à Brazzaville mais qui a pris une dimension panafricaine grâce à une programmation d’artistes de Brazza et de la diaspora africaine.

Rideau sur la première édition du Brazza Festival

Rencontre des Arts, de la Musique et de la Mode

Débats télévisés, défilés, concerts, expositions artistiques, durant deux jours, les Brazzavillois ont pris un véritable bain de créativité. Cette première édition s’articulait autour de trois axes :

La musique

Toi-même tu sais Tour

Rideau sur la première édition du Brazza Festival

La radio occupe une place importante dans le quotidien des africains. C’est pour eux le média le plus facile d’accès. C’est ainsi que des émissions comme Couleurs Tropicales et son animateur Claudy Siar sont de véritables institutions à Brazzaville comme dans de nombreuses capitales africaines.

Le 13 mars 2015, Couleurs Tropicales fêtera son 20ème anniversaire sur RFI ! Afin de célébrer cet anniversaire avec les auditeurs, Claudy Siar et son équipe organisent une caravane dans une dizaine de villes d’Afrique et d’Haïti.

Rideau sur la première édition du Brazza Festival

Dans le cadre du Brazza Festival ce sont deux émissions qui ont été enregistrées en live, sur l’esplanade du Palais des Congrès, devant des Brazzavillois comblés par la présence d’artistes de renom tels que : la chanteuse gabonaise Arielle T, le duo nigérian Bracket, Roga-Roga (Extra Musica), Teddy Benzo, Youssoupha, Les Divas, 2 Clos Best, Biz Ice ou encore DJ Antivirus.

Brazza Show

La soirée s’est poursuivie par un grand concert gratuit à la programmation éclectique : Arielle T, Omar Defunzu , Singuila ,Youssoupha ,Roga Roga, Bracket… Ont tous répondu présents à l’invitation des organisateurs du festival et pour le plus grand bonheur de tous.

Rideau sur la première édition du Brazza Festival

Rideau sur la première édition du Brazza Festival

Rideau sur la première édition du Brazza Festival

Rideau sur la première édition du Brazza Festival

La création artistique

Rideau sur la première édition du Brazza Festival

Le collectif ART’KINTUADI dont certains membres ont fait leurs armes à l’école de peinture de Poto Poto était représenté par des artistes brazzavillois, peintres, plasticiens ou vidéastes, qui ont eu l’opportunité d’exposer une partie de leur travail.

Fondée en 1951 par le français Pierre Lods, l’école de peinture de Poto-Poto a acquis en plus d’un demi-siècle d’existence une renommée qui dépasse les frontières du Congo et même de l’Afrique toute entière.

Rideau sur la première édition du Brazza Festival

ART’KINTUADI qui signifie « ensemble » en dialecte kikongo, est un espace de création et d’exposition d’art unique. Le 16 décembre dans le Hall du Palais des Congrés, le public pouvait découvrir les travaux de Diclo M’Boumba, Paul-Alden M’Voutoukoulou, Gildas Mimbounou et Massengo Van Cruz.

Rideau sur la première édition du Brazza Festival

Rideau sur la première édition du Brazza Festival

La Mode

Rideau sur la première édition du Brazza Festival

Une soirée destinée à mettre en exergue le potentiel des jeunes créateurs Congolais. Quatre créateurs en compétition pour le prix Talent de la Mode créé pour le Festival ont pu présenter leurs collections. Pour les départager un jury composé de la styliste et créatrice de la Black Fashion Week Adama Paris, la styliste Sakia Lek (les deux créatrices ont également présenté un échantillon de leur dernières collections), Meryll Mezath la rédactrice en chef de l’hebdomadaire Les Dépêches de Brazzaville, le styliste Hyppolyte Diayoka et Anne-Emilie Carlos-Poto.

Rideau sur la première édition du Brazza Festival

La styliste congolaise Sakia Lek, membre du jury du prix Talent de la Mode

Rideau sur la première édition du Brazza Festival

Le duo de stylistes Les Jumelles de Brazzaville, remporte le prix Talent de la Mode.

Rideau sur la première édition du Brazza Festival

Adama Paris interviwée par Laura Dave pour Vox Africa

Rideau sur la première édition du Brazza Festival

Prestation de Tandile Mandela lors du défilé

 

Une première édition particulièrement efficace, grâce à une programmation riche, une organisation sans faille, l’accueille et l’enthousiasme des Brazzavillois.

Retrouvez plus d'infos sur la programmation du festival sur la page facebook Brazza Festival

Il y a 1 seul commentaire pour le moment.

N'hésitez pas à laisser vos commentaires. Vous pouvez aussi consulter ceux qui ont déjà été postés.

Votre notation : Aucune Moyenne : 4.8 (4 votes)

Commentaires

Bravo

Bravo Mlle Goma, vous avez donner un exemple à la jeunesse congolaise sur l'entreprise, sans attendre toujours et toujours que le gouvernement se lève, il faut plus de jeune qui on veulent pour que ce mouvement prenne réellement un envole vers une air nouvelle vers un Congo nouveau ou entreprendre ne ferai plus peur, ne jamais ignorer les faible commencement, tout les grands de ce monde on été un jour petit et à force de travail ils sont squil sont aujourdhui... Je suis heureux de savoir que un espoir reste encore pour le Congo de demain encore bravo et merci pour l'inspiration que vs incarner aujourd'hui...

Commenter

S'abonner à AfroNews