Direct access to content Direct access to main menu Page d'accueil
Portrait de Betty-May

Victoria, Reine des Seychelles

Par Betty-May, le 27 novembre 2011, dans Voyages
Les Européens sont fans d’exotisme. Ils connaissent l’île Maurice, les Antilles, la Polynésie, mais très peu connaissent les Seychelles. Critiquées comme étant réservées aux riches, à ceux qui en ont les moyens, les Seychelles conservent leurs secrets que nous avons cherché à percer.
Victoria, Reine des Seychelles

Les Seychelles est un archipel de 115 îles regroupées en un état dont l’île principale est Mahé avec pour capitale, Victoria. Victoria est située sur la côte nord-est de l'île de Mahé, île principale de l'archipel. Cette capitale de 24 701 habitants concentre plus d'un tiers de la population seychelloise.

Victoria, Reine des Seychelles

Victoria, Reine des Seychelles

La particularité de l’île, c’est qu’il y a encore deux siècles, elle était inhabitée. Le nom de la capitale a été adopté en 1838, en hommage à la reine d’Angleterre. À cette époque, la ville ne  dépassait pas plus d’une centaine d’habitants. Les Seychelles n'ont pas de population indigène, tous ses habitants sont donc descendants d'immigrés : Européens, Africains, Indiens et Chinois sont les plus représentés. C’est un peuple francophone, dont la langue locale est le créole, mais ayant été longtemos une colonie britannique, l’anglais  s’impose comme la langue principalement utilisée dans les administrations et les affaires.

Victoria, Reine des Seychelles

Comme dans la plupart des îles, le tourisme et la pêche au thon font partie des principaux revenus de la capitale. Beaucoup de produits de consommation courante sont importés, ce qui rend la vie à Victoria relativement chère. Les principales exportations que sont la vanille, les noix de coco, l’huile de coco, les écailles de tortue, le savon ainsi que le guano, aident plus ou moins à compenser les budgets de l’Etat.

Victoria, Reine des Seychelles

Pour entrer dans le cœur de Victoria, nous avons suivi Anne-Valérie Caux, jeune étudiante Dunkerquoise, qui a voulu tenter une nouvelle aventure après s’être rendue au Bénin en 2008. Nous avons voulu connaître ses motivations et ses impressions sur l’île :

Victoria, Reine des Seychelles

Qu’est-ce qui t’a poussé à partir dans les îles de l’Océan Indien ?

J'ai eu envie de partir loin, le temps de 6 semaines. Et quand je parlais de ce voyage autour de moi, je voulais vraiment faire passer le message du « quand on veut, on peut ! ». Très indépendante, j'ai travaillé pendant 8 mois pour récolter de l'argent afin de me payer mon billet d'avion. Une simple question de volonté. Il faut aussi ajouter que si j'ai pu partir si longtemps, c'est qu'une amie à moi avait des connaissances là-bas pour nous loger. Mais sur place, j’ai découvert des maisons d’hôtes, des hôtels à bas prix qui ne sont pas mentionnés dans les guides touristiques.

 Comment as-tu vécu le voyage ? Des rencontres intéressantes ?

C'était l'aventure tous les jours avec quelques péripéties par jour. J'ai fait plein de rencontres, c'est facile  rien qu'en « jackant » c'est-à-dire en faisant du stop. Cela fait partie de la culture, on fait du stop pour aller n'importe où, de communes en communes. Puis c’est pratique, écologique, économique et convivial, comme dit souvent mon amie. Il n'y a pas à dire c'est le bonheur à l'état pur.

La vie sur l’île est « simple », les gens sont très accueillants, toujours en forme. Mais comment font-ils pour dégager autant d’ondes positives ? Ce n’est pas aux Seychelles que l’on entendra les gens se plaindre ! Ou alors, c’est peut-être le simple fait de vivre au soleil toute l'année, qui change complètement la façon de vivre et de penser. La mentalité des îles est différente de la nôtre, nous les Européens. L'agréable atmosphère est aussi liée à la musique, que les gens écoutent haut et fort sur la plage, chez eux, dans leur voiture. Ce voyage nécessite de partir avec un état d’esprit ouvert et d’avoir un appétit pour l’aventure. Les endroits à visiter sont illimités dont les monuments et lieux touristiques sont appréciés par les voyageurs. Le Clock Tower et le Patrimoine culturel avec le musée national, le Jardin Botanique et la Bibliothèque national, remportent un taux élevé de visiteurs.

En s’arrêtant à Victoria, il faut impérativement faire un tour au « bazar » (autrement dit le marché). Où poissons et saveurs exotiques se mélangent. Un point incontournable où l’on rencontre l’image des Seychelles, son multiculturalisme. 

L’accessibilité, le confort, la gastronomie, l’accueil, tous ces petits détails démontrés ne peuvent plus arrêter un voyageur pour  s’envoler à Victoria.

Pour plus d'informations :

http://www.seychelles.travel/fr/home/index.php

Air Seychelles : 1200 euros aller/retour (sans escale)

Air Emirates : 760 euros aller/retour (avec escale)

Images

  • Victoria, Reine des Seychelles
  • Victoria, Reine des Seychelles
  • Victoria, Reine des Seychelles
  • Victoria, Reine des Seychelles
  • Victoria, Reine des Seychelles
  • Victoria, Reine des Seychelles
  • Victoria, Reine des Seychelles

2 commentaires ont déjà été laissés pour cet article.

N'hésitez pas à laisser vos commentaires. Vous pouvez aussi consulter ceux qui ont déjà été postés.

Votre notation : Aucune Moyenne : 5 (1 vote)

Commentaires

Encore un article génial de

Encore un article génial de la talentueuse Betty-May Gilbert.. Encore une fois félicitations et merci ce voyage ,)

Bel hommage rendu à mon pays

Bel hommage rendu à mon pays les Seychelles à travers cet article.
Merci Betty Smile

Commenter

S'abonner à AfroNews